Espèce emblématique du temps des dynasties égyptiennes (dieu Horus) et joyau de la faune européenne, le faucon pèlerin était sur le point de s’éteindre en France dans les années 1960 – 1970. Les raisons : l’emploi d’un puissant pesticide en agriculture, le DDT et le trafic d’œufs ou de poussins par les fauconniers. Depuis l’interdiction du DDT et l’application de la réglementation de la fauconnerie, associées à des opérations de surveillance des milieux naturels, l’espèce colonise à nouveau les régions d’où elle avait disparu. 25 couples environ constituent la population tarnaise, tous en milieu rupestre, hors Albi.

Le couple de la cathédrale fait l’objet d’un suivi depuis l’hiver 1988-1989. L’installation des
deux caméras fin 2007 permet aujourd’hui à la LPO Tarn d’approfondir les connaissances
scientifiques sur la vie de ces rapaces en milieu urbain mais aussi à la ville d’Albi d’organiser des animations. Des milliers d’heures d’enregistrement ont été étudiées afin de
mieux connaître leurs comportements et leur biologie.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu