Hommage à Jules Cavaillès - exposition temporaire

Exposition
Culturelle

Hommage à Jules Cavaillès - exposition temporaire

Accrochage temporaire présenté au musée Toulouse-Lautrec du 21 avril 2017 au 31 décembre 2017
calendrier
21 avril - 31 décembre
marqueur carteMusée Toulouse-Lautrec
  • Jules Cavaillès May Belfort au poisson rouge
Jules CAVAILLÈS et le musée TOULOUSE-LAUTREC

Jules Cavaillès a joué un rôle déterminant pour l’enrichissement du fonds d’art moderne du musée d’Albi voulu par Louis-Charles Bellet (1880-1951) qui a entrepris, à la fin des années 30, de réunir des œuvres évoquant l’art français du temps.

Ÿ il intervient dans les échanges avec Bonnard et est mandaté par L.-C. Bellet pour enlever les tableaux du Cannet et les transporter à Albi en 1940

Ÿ il joue le même rôle avec Matisse qui consent un prix particulier pour la toile « Intérieur à Ciboure » qu’il destine au musée Toulouse-Lautrec

Ÿ reconnaissant de cette intervention, Matisse lui offre un dessin qui porte la mention « Etude pour l’Intérieur du musée d’Albi Henri Matisse Ciboure juin et la dédicace « a monsieur Jules Cavaillès, cordialement Henri Matisse 26/3 42 ».

Cavaillès facilite les contacts avec Maurice Brianchon (1899-1979), Roland Oudot (1897-1981) ; Raymond Legueult (1898-1971) et Roger Limouse (1894-1989) ce qui conduit à l’achat par l’Etat de toiles de ces artistes qui seront mises en dépôt au musée d’Albi.

En 1982 le musée Toulouse-Lautrec consacrait une exposition au peintre Jules Cavaillès sous l’autorité de son conservateur, Jean Devoisins, qui connaissait le peintre.

En 2017, le musée a choisi de consacrer deux salles de son circuit permanent à l’étage d’Art moderne à CAVAILLÈS en montrant ainsi l’ensemble de sa collection enrichie de prêts de collectionneurs privés.

Les œuvres qui seront accrochées du 21 avril à fin décembre 2017 illustrent :

* La manière du peintre, résolument figurative, basée sur l’emploi de couleurs pures en aplats et sans modelé.

* Les thèmes qui l’ont inspiré : Femmes dans un intérieur, Natures mortes, Paysages, Fenêtres ouvertes sur mer, Bouquets

* L’intérêt de Cavaillès pour l’œuvre de Toulouse-Lautrec exprimé dans le tableau « May Belfort au poisson rouge », mis en dépôt au musée Toulouse-Lautrec par l’Association des Amis de Jules Cavaillès, où le peintre « cite » l’affiche « May Belfort » dont il possé-dait un exemplaire dans son atelier.

A cette occasion les visiteurs pourront également découvrir le dessin offert par Matisse à Cavaillès acquis en 2013 par le musée Toulouse-Lautrec auprès des héritiers du peintre avec la participation du FRAM, et présenté au public pour la première fois.

Infos Pratiques

Horaires d'ouverture :
Du 21/04 au 31/12/2017, tous les jours.
Avril – Mai : 10h-12h / 14h-18h (fermé le mardi)

Jusqu’au 30 septembre : 9h-18h

Octobre : 10h-12h / 14h-18h (fermé le mardi)

Novembre - décembre : 10h-12h / 14h-17h30 (fermé le mardi, le 1er novembre et le 25 décembre).
Tarifs :
Adulte : de 5 à 9 € (Exposition temporaire : 5 euros / Permanente + Temporaire: 9€), Etudiant : 5 € (Tarif réduit : étudiants – groupes (à partir de 15 pers.) – jeunes de plus de 13 ans : 5 euros).

Emplacement

Palais de la Berbie Place Sainte-Cécile
81000 Albi
France
43° 55' 45.0048" N, 2° 8' 35.5776" E
FR

Vous voulez en savoir plus