Retour Retour
Ambialet

Bonneval

Au cœur des hautes terres su Ségala, le Tarn a creusé une profonde vallée aux contours sinueux. Pour en révéler toutes les richesses, un parcours en balcon, ponctué de belvédères, caracole d’Ambialet à Trébas.

Ambialet

Boucle

Jaune

Automne, Eté, Hiver, Printemps

Le plus bel isthme de France
Élisée Reclus, géographe aquitain du XIXe siècle, a été le premier à considérer le méandre du Tarn à Ambialet comme « le plus bel isthme de France ». Les qualificatifs originaux n’ont jamais manqué pour valoriser un site dont la position remarquable a valu de supporter et l’empreinte architecturale de la puissance féodale et celle de l’autorité religieuse. On admire encore aujourd’hui les vestiges de la forteresse des vicomtes d’Albi et un prieuré bien vivant qui abrite l’admirable sanctuaire roman  de Notre-Dame de la Voute (XIe siècle). La tradition veut qu’un croisé d’Orient ait rapporté là une sorte d’arbousier (Aladern en Occitant) dont le nom fut donné au site. C’est en fait, un type d’éricacée commun dans la région. Le nom, lui, sonne bien et sied au paysage.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu