Retour Retour
Sérénac

La forêt de Sérénac

D’abord forêt du couvent de Saint-Louis-du-Désert, plus tard forêt de production pour les mines de charbon et la verrerie de Carmaux, la forêt de Sérénac, aujourd’hui départementale, ouvre ses peuplements de feuillus et résineux aux fonctions éducatives.

Sérénac

Boucle

Terre

Jaune

Automne, Eté, Hiver, Printemps

Bel et bon
La coloration automnale du feuillage du chêne rouge d’Amérique, aux rouges si extraordinairement variés, compte pour bonne part dans son attrait ornemental. Ses feuilles à la surface importante, vivement lobées et remarquablement mates diffèrent considérablement de la parure de ses congénères d’origine européenne. L’arbre excelle dans la décoration des parcs. Son esthétisme réjouit tout autant les forêts. Il n’est pas arrivé chez nous par hasard… Introduit en Europe au début du XVIIIe siècle, il a séduit les riches parcs privés avant de gagner les forêts. Car son bois, à la croissance rapide, est de qualité. L’immigrant venu de l’est des États-Unis s’est bien et bel adapté. Hier artificiels, les peuplements se multiplient aujourd’hui d’eux-mêmes.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu