Retour Retour
Carlus

Les coteaux de Carlus

Aux portes d’Albi, les collines ont su garder leur caractère champêtre. Entre bois et champs, un petit bâti témoigne d’une ruralité inscrite dans le temps : murets de pierre, croix de chemins, puits, meules ou cabanons abris pour la chouette chevêche.

Carlus

Boucle

Jaune

Automne, Eté, Hiver, Printemps

Les signes du quotidien
Il n’existe pas un chemin, pas un sentier sans histoire. Chacun a ses repères, ses jalons, ses balises… C’est parfois l’eau : un lavoir de pierre usée, une fontaine sculptée à l’image d’une légende, un abreuvoir plus prosaïque, une source au nom de fée ou de lieu. C’est souvent la marque du souvenir : croix profane portant la mémoire d’un accident fatal, d’un disparu autrefois heureux d’être là, d’un enfant abattu sur d’autres sentiers « glorieux ». C’est aussi l’empreinte religieuse : foule des croix cathares et catholiques, des calvaires et des stèles… Chaque repère s’inscrit au quotidien du marcheur. Il y accroche parfois sa veste ou son sac, s’y assied pour dévorer un casse-croûte ou simplement souffler, se rassure d’être sur la bonne voie.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu