La collégiale Saint-Salvi fait partie des plus vastes églises romanes de l’Albigeois. A deux pas de la cathédrale, ce monument complète la visite historique du Vieil Alby. Poussez la curiosité en haut des escaliers, le cloitre est là niché au cœur de la vieille ville.

La collégiale romano-gothique

La collégiale Saint-Salvi, du nom du 1er évêque de la ville d’Albi au VIème siècle, se dresse fièrement depuis le XIème siècle, située à l’angle de la place Sainte-Cécile. Dès le XIème siècle, les bases d’une église de pierre blanche furent jetées à l’emplacement présumé du tombeau de Saint Salvi. Remarquez le mélange de pierres et de briques coïncidant avec le changement de matériaux du XIIIème siècle. Il est possible de lire directement sur le bâtiment les diverses phases architecturales et le passage du roman au gothique. Le clocher est coiffé d’une tourelle que l’on appelle « gachole« , en occitan gachar signifie regarder, surveiller. Elle permettait de surveiller les personnes qui se présentaient aux remparts de la cité. Plusieurs quartiers d’Albi possédaient leur propre gâchole.

A voir dans la collégiale

  • six grandes toiles offertes par les consuls d’Albi en 1725 relatent la vie de Saint-Salvi et l’histoire de la Ville.
  • Au fond de l’église, sous l’orgue Moucherel, un ensemble de sculptures, en bois polychrome, « le christ aux liens » sont surprenantes de détails et de couleurs

Le Cloitre et son jardin

Ce cloître Saint-Salvi, construit en 1270, est un petit havre de paix où le silence règne. Il est comme une invitation à la quiétude, à l’observation… Les portes que l’on repère sous les galeries donnaient directement sur les cellules des chanoines, elles sont transformées en lieux d’habitation. L’aile restante du cloître et les arcades romanes sont associées à des chapiteaux gothiques sculptés de personnages, d’animaux ou de végétation.
Au centre de ce cloître, un jardin reprend l’organisation du jardin de simples dans lequel étaient cultivées herbes aromatiques et médicinales. Fournir nourritures et soins, herbes à pot et plantes médicinales en était l’objectif. Il fait partie des cinq jardins potagers créés par la Ville d’Albi où légumes, condiments et aromates sont mis à disposition des passants : un patrimoine végétal et comestible mis en commun.

Regardez bien les briques des murs sous les arcades : certaines portent encore les traces des doigts des briquetiers qui devaient retourner les briques pour les faire sécher avant de les faire cuire

Le carillon de Saint-Salvi

Albi Tourisme

Le carillon de Saint-Salvi

Il se compose de 8 cloches installées en 1959 par la fonderie Paccard d’Annecy. Toutes les cloches, installées au même niveau sur un beffroi de bois à trois travées, peuvent sonner à la volée. Il est le maitre du temps du centre historique ponctuant la journée en marquant 8h, 12h1, 15h et 19h. Il a une quarantaine de morceaux à son répertoire. Ses airs résonnent ainsi dans le centre historique. A proximité d’Albi, le Carillon de la Drèche et ses 31 cloches en impose. Tous les dimanches à 16h, le carillonneur joue en direct.

En vidéo

La place Saint Salvi

Au chevet de la collégiale, se trouve la place Saint-Salvi qui était au Moyen-Age une place commerçante. Les arcades qui bordent la place permettaient d’ailleurs de s’abriter par temps de pluie. Cette placette légèrement retirée du flot de la rue principale est un petit cocon où l’on peut se reposer, se restaurer, écouter des concerts du festival place aux artistes en été. A l’issue des couverts, un passage permet de rejoindre le cloitre Saint Salvi.
La rue Sainte-Cécile est l’une des ruelles les plus commerçantes d’Albi. Rien d’étonnant, puisque toutes les ruelles qui encerclaient la collégiale appartenaient à des commerçants et leur nom n’est pas sans évoquer le nom de métiers du Moyen-Age. Dès la construction de l’église et tout au long du XIe siècle, la collégiale génère l’émergence d’un quartier : le bourg Saint-Salvi. Ainsi, ce qui est encore aujourd’hui la plus ancienne église d’Albi, a été entourée d’un anneau de rues commerçantes. Cet anneau est appelé “la roda de la plassa” (la roue de le place).  


Informations pratiques

Horaires d'ouverture du 01 janvier au 31 décembre 2022
Lundi Ouvert de 10h à 18h30
Mardi Ouvert de 10h à 18h30
Mercredi Ouvert de 10h à 18h30
Jeudi Ouvert de 10h à 18h30
Vendredi Ouvert de 10h à 18h30
Samedi Ouvert de 10h à 18h30
Dimanche Ouvert de 10h à 18h30

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu